Loading...

Comment aménager sa colocation meublée ?

Selon l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL), on considère aujourd’hui que 10% du parc locatif serait en colocation et que 1 français du 5 aurait déjà partagé son logement avec un ami, un collègue ou même un inconnu. On constate par ailleurs, bien que les moins de 30 ans restent majoritaires dans les colocations, ceux qui ont dépassé la trentaine sont de plus en plus demandeur de ce mode d’habitat.

La colocation n’est donc plus seulement sollicitée par les étudiants : elle séduit dorénavant les actifs et mêmes les retraités. 45% des colocataires serait en effet actifs, 40% étudiants et 1% retraités : pour la première fois, les salariés sont plus nombreux à vivre en colocation que les étudiants.

Fort de ce constat, et pour maximiser la rentabilité d’un investissement locatif, de plus en plus de bailleurs font le choix d’investir dans un grand logement à partager. La colocation est devenue, dans les grandes de France, le nouvel eldorado !

Tout comme une location meublée traditionnelle, pour être considéré comme meublé, le logement en colocation doit être décent et équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour que tous les colocataires puissent dormir, manger, vivre convenablement au regard des exigences de la vie.

Etudiants, actifs, retraités : les attentes et les besoins de ces trois cibles sont bel et bien différents. Les propriétaires de logement en colocation devront donc y tenir compte pour adapter au mieux leur stratégie et l’aménagement de l’appartement.

Le séjour

Pour une colocation étudiante, côté propriétaire, l’enjeux sera de maximiser le nombre de chambre pour loger un maximum d’étudiant en proposant des loyers attractifs. Certains investisseurs feront ainsi le choix de supprimer la partie salon pour créer une chambre supplémentaire ou diviser un vaste espace ou créer deux espaces sommeil. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas perdre de vue que le logement doit proposer une pièce suffisamment grande pour accueillir simultanément l’ensemble des colocataires. On part du principe que la pièce commune doit être au minimum de 15m² pour 5 locataires. Si le séjour a été sacrifié, la cuisine devra donc se montrer suffisamment vaste pour s’équiper au minimum d’une grande table à manger afin que tous puissent s’y assoir et y partager un diner.

Pour une colocation entre actif, la stratégie sera différente : il conviendra avant tout de miser sur la convivialité, et ne pas lésiner sur la qualité des espaces communs. L’aménagement se verra donc plus qualitatif, offrant une cuisine équipée et un vaste séjour. Le propriétaire fera le choix de limiter le nombre de chambre à 2 ou 3. Contrairement à la colocation étudiante.

Il ne faut jamais perdre de vu que le séjour doit être un espace clair, spacieux et confortable. Tout le monde doit pouvoir profiter du lieu, il convient d’installer donc deux canapés au lieu d’un seul, des poufs et petits fauteuils d’appoint.

La cuisine

Qu’elle soit étudiante ou entre actif, la colocation doit permettre aux locataires de cuisiner ensemble et d’avoir un espace de stockage personnel. Le propriétaire devra donc vérifier que le plan de travail et suffisamment grand, et que le réfrigérateur ainsi que le congélateur proposent au minimum une étagère par locataire. Les rangements sont également importants : on conseillera de proposer au minimum un placard pour que chaque locataire puisse y stocker sa nourriture.

L’ajout d’électroménagers peuvent également être appréciable : l’appareil à raclette pour la convivialité, le lave-vaisselle pour la praticité, la cafetière,…

Les chambres

On ne le dit pas assez souvent car ça paraît évident mais la chambre est vraiment l’espace privé de chacun alors, pour commencer, faire installer des serrures à chaque chambre pour garantir aux colocataires un vrai espace intime.

La qualité du couchage étant un élément indispensable pour le confort et le bien-être du locataire, le choix du matelas est l’élément le plus important dans l’aménagement de la chambre.

Dans le cas d’une colocation entre actifs, pas de surprise ; on favorisera le lit 2 places de 140cmX190cm. On pourra même, pour améliorer le confort, opter pour le 160.

Côté colocation étudiante, le débat s’ouvre : certain opteront pour les lits une place (90cmX190cm) notamment pour éviter de voir s’ajouter quelques locataires supplémentaires non prévus dans le bail de location. En termes de confort, on conseillera tout de même d’opter pour un lit 2 places. Le propriétaire également devra intégrer un bureau, une chaise et une lampe dans chaque chambre.

L’ajout d’alèses pour le matelas et les oreillers sont également à prévoir pour garder la literie en bon état.

Au-delà du couchage, chaque chambre devra être équipée d’un espace de rangement pour les vêtements, on conseillera donc une penderie et des étagères. L’intégration d’un placard mural, au moment de la rénovation peut également être une bonne option pour optimiser l’espace. Un placard mural s’intégrant mieux qu’une armoire !

Il conviendra par ailleurs de veiller sur le système d’occultation : si la fenêtre ne dispose pas de volet, il conviendra d’opter pour un rideau occultant de couleur foncé.

Pour proposer un standing supérieur, et tirer les prix vers le haut notamment à destination des actifs, les chambres peuvent chacune proposer une petite télévision. A défaut, il convient de prévoir les branchements pour les locataires qui souhaiteraient apporter leur propre télévision.

Quelques éléments de décoration (descente de lit, un coussin, quelques cadres et une petite étagère) feront de chaque chambre un espace personnalisé.

Les salles de bain

Dans le cadre d’une colocation meublée, le logement devra compter au minimum une salle de bain pour 3 personnes, avec des espaces de rangements suffisants. Il est judicieux d’attribuer à chacun des espaces de rangement propres : une colonne de rangement individuelle, sur une étagère, dans un tiroir d’un même meuble et de les distinguer à l’aide de couleurs. Dans le cas où il y aurait plus de 3 chambres, il est conseillé de prévoir un coin d’eau supplémentaire.

Par ailleurs, si le WC peut être séparé, c’est un « plus » appréciable !

Si le logement se voit accueillir plus de 3 locataires, il peut être intéressant de créer un espace buanderie avec l’équipement pour le linge : lave-linge et sèche-linge, tancarville, table à repasser et centrale vapeur. Cela permet de désengorger les espaces de rangements des autres pièces.

1Comment

  • Je collabore avec Jordan depuis bientôt 2 ans dans mon agence et lorsque l’un de mes clients m’a confié ses biens pour de la location meublée, j’ai immédiatement proposé les services de MEUBLIMO. Jordan a su de suite proposer une solution “clé en main” à mes clients. Les tarifs comme les délais ont été respectés et surtout un résultat final incroyable. Mes clients sont ravis des prestations et moi d’avoir recommandé Jordan. Une vraie relation de confiance entre MEUBLIMO et mon agence. Un grand merci à Jordan et son équipe pour leur professionnalisme et leur disponibilité.

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *